L’équilibre de l’eau – Partie 2 – Le TAC

Aujourd’hui nous allons vous parler du TAC qui joue un rôle primordial dans l’équilibre de votre eau.

Le TAC : Titre Alcalimétrique Complet (couramment appelé Alcalinité) représente la concentration en ions carbonates, bicarbonates et hydroxyde présents dans l’eau de la piscine.

De nombreux kits d’analyse ne permettent pas l’analyse de l’alcalinité totale, de fait, son importance est souvent sous-estimée. Pourtant son rôle est primordial.

Le TAC permet de stabiliser le PH à la valeur recommandée, c’est ce que l’on appelle le « pouvoir tampon ». Une eau ayant une valeur de TAC correcte aura donc un PH relativement stable. L’eau de pluie (acide) peut contribuer à la diminution du TAC.

Le saviez-vous : Si vous constatez des variations de PH, assurez-vous que la valeur du TAC est correcte car la stabilité du PH est étroitement liée au TAC.

Le rôle du CO2 : quand le PH dépasse la valeur de 8, les bicarbonates se transforment en carbonates qui peuvent précipiter sous forme de calcaire (tartre) sur lequel les germes pathogènes, les algues, les huiles solaires, vont se fixer. La présence de CO2 en quantité suffisante est primordiale pour éviter cette transformation des bicarbonates en carbonates. Malheureusement, la concentration en CO2 de l’eau peut fortement diminuer quand cette dernière subit une agitation importante (piscine à débordement, cascade, nage à contre-courant) ; l’eau se trouve alors déséquilibrée car en « manque de CO2 » avec, pour conséquence, la précipitation du calcaire sur les parois du bassin.