L’équilibre de l’eau – Partie 3 et fin : le TH

Aujourd’hui nous allons vous parler du TH : Titre Hydrotimétrique

Le TH : Titre Hydrotimétrique (couramment appelé Dureté) représente la teneur de l’eau en sels de calcium et en magnésium.

Selon votre région, l’eau est plus ou moins dure (ou calcaire). Lorsque la pluie tombe sur la terre, elle s’infiltre dans le sol vers le réservoir et absorbe les différents éléments avec lesquels elle se trouve en contact : c’est à ce moment que l’eau se minéralise.

La dureté de l’eau dépend de la nature des terrains qu’elle aura traversés : un sol granitique donnera une eau douce peu chargée en calcium et magnésium, tandis qu’un sol crayeux ou calcaire laissera couler une eau dure, avec une forte teneur en calcium et magnésium. De plus, la pollution atmosphérique a une forte responsabilité dans le taux de calcaire de certaines eaux.

Toute comme le TAC, la mesure de la dureté s’exprime en degrés français (°f) ou en mg/l : 1°f = 10 mg/l.

Plus le TH est élevé, plus l’eau est dure et moins le TH est élevé, plus elle est douce.

[10°f (100 mg/l) < TH idéale > 25°f (250 mg/)]

Pour conclure : l’eau de la piscine est un élément variable pour lequel un traitement est indispensable.

Vivante, l’eau évolue rapidement à la lumière, au froid, à la chaleur, aux sels minéraux, aux sédiments et aux déchets organiques. L’apport des baigneurs et la pollution environnante sont autant d’éléments étrangers qui vont la faire évoluer.

C’est pourquoi l’eau d’une piscine doit être contrôlée et équilibrée !

L’EQUILIBRE de l’eau est la première étape incontournable pour garantir le confort des baigneurs et une efficacité optimale des produits de désinfections.