LA SUR-STABILISATION : Partie 2

Qu’est-ce que la sur-stabilisation ?

C’est lorsque l’activité du chlore devient trop faible pour assurer ses fonctions désinfectante et algicide, car « bloqué » par une concentration trop forte d’acide cyanurique (stabilisant) dans l’eau.

La présence excessive d’acide cyanurique dans l’eau ralentit la réactivité du désinfectant = augmentation du temps de destruction des bactéries, virus et algues = baisse importante voire critique de son efficacité.

L’acide cyanurique est utile pour protéger le désinfectant de la destruction par les UV du soleil, mais en concentration excessive, il nuit à l’efficacité du désinfectant.

Des chercheurs japonais ont étudié l’effet de l’acide cyanurique sur le temps de destruction des virus avec un dosage constant de 1 ppm (1mg/l) de chlore et un pH de 7,0. Sans présence d’acide cyanurique, le chlore tue 99.9 % des virus dans l’eau en moins de 30 secondes.

Avec une présence de 80 ppm (80mg/l) d’acide cyanurique, le temps de destruction passe à plus de 4 minutes !

Le phénomène s’aggrave si le pH est mal réglé. L’eau de la piscine est sur-stabilisée.

Plus vous ajoutez de chlore stabilisé dans l’eau de votre piscine, plus vous ajoutez de stabilisant ! L’action désinfectante du chlore se bloque, votre eau n’est plus désinfectée ! C’est le début de la sur-stabilisation !!

A quoi reconnaît-on une piscine sur-stabilisée ?

L’eau « tourne » et devient verte car les algues se développent (le chlore ne les détruit plus).

A noter que l’eau n’est plus désinfectante, c’est-à-dire que les virus et champignons présents dans l’eau ne sont plus correctement détruits, et se développent. Bref, une piscine dans laquelle vous n’aimeriez sûrement pas que vos enfants se baignent !

Que peut-on faire pour rattraper une eau sur-stabilisée ?

La seule solution est de se débarrasser de la quantité excessive de stabilisant : en vidant une bonne partie de l’eau de la piscine (parfois toute l’eau) ; et en rajoutant de l’eau neuve … Agréable en pleine saison !! Sans compter le coût d’ajout de l’eau !

Bien sûr, nous vous recommandons d’utiliser ensuite un chlore non stabilisé !

Comment éviter la sur-stabilisation ?

En utilisant un chlore non stabilisé. Si votre piscine est en plein-air, nous vous conseillons d’ajouter uniquement la dose nécessaire de stabilisant. Il existe des tests en bandelettes ou en pastilles pour mesurer le taux de stabilisant dans l’eau.

Nous recommandons de maintenir le niveau de stabilisant entre 30 et 50 ppm !